Cooking

Spécial

Liens

Les muscles

Document résumé anatomie

Intro

Chacun est concerné pas les traumatismes et le vieillissement. Comprendre et ressentir ses muscles est important pour pouvoir expliquer à son médecin ses problèmes ou de les résoudre soi-même par des exercices physiques.

Anatomie du muscle

Les muscles fonctionnent par paire de 2 groupes: Les muscles agonistes les muscles qui gonflent et les muscles antagoniste partiellement détendu qui servent à retenir une position d'un membre.

Il existe une 2em catégorie de muscle les muscles lisses ,intestin, vaisseaux, bronches etc qui ne sont pas contrôlable volontairement.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Muscle_lisse

Ligament tendon

Un ligament relie des os. (aussi collagène) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligament

Un tendon relie un muscle à un os (fibre de collagène) https://fr.wikipedia.org/wiki/Tendon

Les facias (envellope membane tisssus conjonctif collagène) https://fr.wikipedia.org/wiki/Fascia

http://physiomedic.ca/la-difference-entre-un-ligament-et-un-tendon/

Système sanguin

Artères sang riche en oxygéne, Veines sang riche en co2

Nerf , cellules nerveuses

Neurone

Détails sur l'axone: https://fr.wikipedia.org/wiki/Axone

Détails sur les synapses: https://fr.wikipedia.org/wiki/Synapse

https://fr.wikipedia.org/wiki/Synapse#/media/File:Neurons_big1.jpg

Il y a 2 types de nerfs, les nerf sensitifs et nerfs moteurs. Les nerfs moteurs sont responsable du mouvement du muscle.

Video: https://www.youtube.com/watch?v=qdZcWnwLl8A 5min

Les récepteurs de douleurs

Nocicepteurs mécaniques

(mécanonocicepteurs) Répondent aux stimuli de pressions excessives ou déformations mécaniques, ainsi qu’aux ruptures de la surface de la peau (coupures, incisions) Ces nocicepteurs sont souvent polymodaux sensibles à la fois aux déformations mécaniques ainsi qu’aux stimuli thermiques.

Nocicepteurs thermiques

Ils sont sensibles aux températures nocives chaudes et froides. On ne sait toujours pas à ce jour comment le niveau de température nocif est déterminé.

Nocicepteurs chimiques

Les nocicepteurs chimiques sont sensibles à une large variété de molécules. Parmi les stimulants externes on peut noter la capsaïcine, l’acoleine et les toxines d’araignées. Les nocicepteurs peuvent également détecter des stimulants internes comme certains ligands endogènes, quelques acides gras qui proviennent de changements dans les tissus internes6.

Nocicepteurs polymodaux

Nocicepteurs sensibles à plusieurs types de stimulation.

Nocicepteurs silencieux ou endormis

Ces récepteurs sont sensibles à l’inflammation des tissus aux alentours de la lésion. Ils ne répondent pas directement aux stimuli nocifs (chimiques, thermiques ou mécaniques) mais plutôt au résultat d’une lésion, c’est pour cette raison qu’on les appelle silencieux ou endormis.

Les points gâchettes ou trigger points

Pour faire simples, les points de gâchettes corresponde à des zones de contraction musculaire anormaux appelé aussi des noeuds plus ou moins douloureux. Les divers thérapies n'ont qu'un but, c'est à dire détendre les noeuds .

Explication détaillé:

Divers thérapie

Vision anatomique 3D mobile

Info complémentaire

Vieillisement

Pourquoi les tendons et ligaments vieillissent ? Avec les années, les cellules de notre corps se réparent toujours, mais de moins en moins bien. Vous en voyez l’effet sur la peau. Une peau de 50 ans n’est plus une peau de 20 ans ! Pour les tendons, c’est un peu la même histoire. Les tendons et ligaments deviennent moins bien hydratés, donc un peu desséchés par rapport à des structures plus jeunes. Résultats, ils deviennent plus rigides. Et quand, à cet âge, on tire un peu trop dessus, quand on les sollicite trop, ils sont plus fragiles, alors, facilement, ils font mal ou souffrent d’inflammation.

Echauffement et mobilisation

Quand vous faites du sport, échauffez-vous avant. Cela permet d’offrir à vos tendons ou ligaments, un étirement progressif et non brutal qui pourrait leur être fatal ! Evitez les tractions trop fortes ou trop répétées, car une même zone est étirée et risque de finir par souffrir. Préférez varier les mouvements. Quand vous faites du sport, buvez de l’eau, avant, pendant après. L’hydratation protège les tendons et ligaments. Mangez bien, beaucoup de légumes et de fruits, pas trop de sucreries et fritures. Les aliments trop sucrés, trop gras ou trop caloriques stimulent l’inflammation. Après un exercice, étirez-vous en douceur. Cela entretien un certain maintien de vos ligaments et tendons. Mettez-vous à une activité riche en mouvements d’étirement. Le yoga, le stretching, la gymnastique Mézières, le pilates ou toute autre sorte de gymnastique comportant des étirements variés. Et si vous n’en avez pas la possibilité, faites tous les jours, comme les chats, quelques exercices d’étirement de toutes vos articulations. Même un peu, c’est beaucoup mieux que rien. Connaissez-vous un seul chat souffrant d’une capsulite ou d’une tendinite du tendon d’Achille ?

Lésions

Courbatures microtraumatisme due au surentrainement au sur-sollicitation par:sport et travail professionnel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbature

Contractures Mécanisme de protection

https://fr.wikipedia.org/wiki/Contracture

Crampes contraction involontaire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crampe

Thérapie

Chaud

Froid

Compression

Massage

Etirement

Médicaments antalgique, anti-inflammatoires